Formation drone : Ce que vous devez savoir

Quel que soit le secteur d’activité que vous souhaitez intégrer en tant que pilote de drone professionnel, il est primordial de passer par une formation drone.
Dans le civil, dans l’armée, en archéologie, en industrie cinématographique… le pilote de drone a pour mission de télécommander les déplacements de son appareil volant, en fonction de la mission qui lui est allouée. Sachez que cette profession est très réglementée en France. Voici ce que vous devez retenir.

Pilote de drone : Point sur le métier

Le pilote de drone est un professionnel qui a pour mission de diriger un aéronef téléguidé, dans un but déterminé. Seulement, ses tâches ne se limitent pas à ça. La plus part des missions nécessitent, en effet, des compétences particulières en météorologie, en navigation, en aéronautique et en prise de vue aérienne. Sans parler des autres compétences en matière d’analyse de données, de montage photo et vidéo…

Les tâches d’un pilote de drone professionnel

Tout pilote de drone doit commencer par étudier le dossier qui lui est accordé et comprendre la ou les missions qui lui incombent. Il doit par la suite préparer le matériel nécessaire à cette ou ces missions. Il s’informera par la suite quant aux paramètres de navigation et des conditions météorologiques en rapport avec la date et l’heure choisies pour les prises de vue. Et enfin, il devra transmettre son plan de vol aux centres de contrôle aérien se rapportant à la zone qu’il a choisi de survoler.

Cette transmission de plan aura pour objectif d’avoir les autorisations nécessaires avant le vol.

Souvent, le pilote de drone professionnel est assisté par un GPS. Ce dernier l’aide à mieux maîtriser son engin tout au long de la mission.

Parmi les caractéristiques d’un bon pilote de drone, la rigueur. En effet, il doit veiller au respect des règles de sécurité avant, pendant, et après sa mission. Il doit également pouvoir réagir au moindre souci pouvant apparaître sur le terrain.

Lors de l’accomplissement de sa mission, le pilote de drone communiquera en permanence avec le personnel technique au sol quant au rendu des images. Il devra également être continuellement en contact avec les centres de contrôle aérien, pour éviter d’éventuels dangers ou risques.

Ainsi, à la fin de sa mission, il devra rédiger les rapports de missions, préparer et rendre les clichés images réalisés ainsi que les éventuelles vidéos. Enfin, le pilote assurera la maintenance technique de son drone, pour pouvoir bien le réutiliser ultérieurement.

Pilote de drone : Comment ça se passe dans le civil ?

Le pilote de drone professionnel exerçant dans le civil dispose généralement d’un statut de micro-entrepreneur. La majorité travaille dans le secteur de l’audiovisuel, et a pour principale mission d’offrir à ses clients des photos et/ou vidéos d’un espace, une scène, une zone, un paysage, un monument… donnés.

Le pilote de drone auto-entrepreneur doit avoir un excellent sens de l’orientation pour réussir à travailler en complète autonomie. Il doit ainsi être capable de prendre des initiatives. Généralement, le pilote professionnel indépendant doit être polyvalent dans ses compétences et réactifs. Il doit également avoir une organisation rigoureuse de façon à pouvoir jongler rapidement entre les tâches administratives, commerciales et de communication, relevant de chaque mission.

Formation drone : Comment ça marche ?

La formation pour devenir pilote de drone professionnel est différente selon le secteur d’activité choisi par le futur pilote.

Formation drone dans le civil :

Récemment, plus précisément en janvier 2021, une nouvelle réglementation a été mise en place en France, concernant l’utilisation des drones civils. Cette réglementation crée 3 catégories en fonction du risque (ouverte, spécifique, certifiée).

En ce qui concerne la première catégorie, l’utilisation est considérée à faible risque. Cette même catégorie est divisée en 3 parties, selon le poids du drone utilisé.

Ainsi, si un pilote de drone professionnel compte utiliser un drone pesant entre 250 gr et 25 kg, il doit au préalable effectuer une déclaration sur Fox Alphantango et suivre une formation obligatoire en pilotage de drone.

Dans l’armée :

Les choses sont un peu différentes en armée. En effet, en ce qui concerne l’armée de terre et l’armée de l’air, le recrutement des pilotes de drones professionnels se fait à partir du niveau du bac, auquel on ajoute des tests de sélection. Une fois le contrat d’engagement est signé par la nouvelle recrue, elle devra suivre une formation de militaire de rang, une formation générale initiale puis une formation drone pour apprendre à piloter. Aucune formation en pilotage n’est donc exigée lors de la sélection des candidats.

Hors, pour ce qui est de la marine nationale française, la formation de télépilotage est assurée par l’école de télépilotes de drones aériens, relevant de la Marine nationale. Elle est ainsi proposée uniquement aux marins sous contrat.

DroneContrast : Le spécialiste de la formation drone en France

Actif dans le domaine depuis plusieurs années, DroneContrast propose des formations reconnues en pilotage de drone. Des cursus complets, alliant théorie et pratique, sont proposés à tous les niveaux.
Grâce à une variété de programmes proposés, les candidats peuvent découvrir la législation en vigueur et le fonctionnement d’un aéronef en assemblant lui-même un drone.

Le futur pilote de drone professionnel pourra également s’exercer au pilotage sur simulateur. Ceci, avant de rejoindre l’un des sites d’entrainement disposés par l’organisation. Un instructeur est présent du début jusqu’à la fin du cursus pour assurer le suivi, le contrôle et la formation des candidats.

Le futur télépilote saura ainsi capable de piloter des drones dans des conditions réelles d’exploitation et de prise de vue aérienne.

Il pourra, au fur et à mesure de sa formation drone, tester ses compétences en matière de telepilotage et de cadrage.

Le centre de formation met à la disposition de ses clients une large gamme d’outils technologiques de dernière génération. Nous en citons: DJI Inspire 2, DJI Phantom 4 PRO, DJI S1000…

Les experts de DroneContrast assurent également, un accompagnement pour tous leurs clients dans la rédaction de leurs MANEX ainsi que dans les différentes démarches d’homologation d’aéronefs nécessaires.

(359)